Rethinking UX on YouTube

Case study réalisée et designée par Pauline Gheur.

01

La demande

Repenser une application pour qu’elle soit plus intuitive pour l’utilisateur n’est pas une chose facile. Surtout lorsqu’on s’attaque à une des plateformes les plus utilisées. De prime abord l’application que l’on utilise quotidiennement nous semble parfaite. Après une analyse approfondie, on se rend compte que beaucoup de petits détails peuvent être améliorés.

Youtube est un site d’hébergement vidéo. Sur cette plateforme, les utilisateurs peuvent regarder, uploader, commenter et partager des vidéos. C’est l’un des sites les plus utilisés au monde. On peut donc penser que rien n’est à retravailler pour améliorer le confort de l’utilisateur. Néanmoins, après une étude approfondie des fonctionnalités du site, on se rend compte que l’expérience utilisateur pourrait être encore améliorée. Je t'invite à consulter le Google Docs contenant une bonne partie de cette analyse.

02

L'architecture interne

Afin de pouvoir trouver les problèmes de YouTube, la première étape de l’analyse est la méthode des post-its. Cette étape consiste à noter toutes les fonctionnalités et sous-fonctionnalités de YouTube, voir son architecture interne. Une étape très importante afin de pouvoir comprendre entièrement YouTube. Ensuite, chaque membre du groupe a choisi une des nombreuses fonctionnalités à analyser dans les moindres détails. Pour ma part, c’est la fonctionnalité regarder une vidéo que j'ai décidé d’approfondir l’analyse afin d’avoir l’occasion de trouver ce qui pouvait être amélioré.

03

Fonctionnalité le player

Un player est un lecteur vidéo qui permet de lire des données visuelles et auditives.

Le player peut souvent être comparé à un magnétoscope. En effet, le player YouTube propose plusieurs sous-fonctionnalités semblables au magnétoscope : il permet de mettre pause, play, faire un retour en arrière ou, au contraire, avancer dans la vidéo.

Le player propose également plusieurs autres sous-fonctionnalités comme les paramètres de la vidéo grâce à laquelle l’utilisateur a la possibilité de choisir la qualité de l’affichage et la vitesse de celui-ci. Il propose également de partager la vidéo à travers plusieurs possibilités (messages, whatsapp, par le lien direct, etc.), d’activer les sous-titres, de mettre la vidéo en plein écran, ajouter à une playlist existante ou d’en créer une.

L’utilisateur peut également liker, dislaker la vidéo, s’abonner à la chaine du youtuber, lire les commentaires laissés sur la vidéo ou en créer un.

04

Analyse des problèmes

Nous, en tant que web designer, nous sommes régulièrement amenés à utiliser le web. Notre esprit se développe et devient de plus en plus intuitif sur énormément de sites. Mais, être UX designer ce n’est pas seulement penser à une catégorie de personne. C’est surtout s’interroger sur les besoins de chaque personne.

slide1
slide2
slide3
slide4
slide5
slide6
slide7
slide8
slide99

05

Persona — User story

Persona

Le persona est une personne imaginaire qui représente un groupe de personnes cibles contenant les mêmes caractéristiques.

Lorsque tu crées un site web, il est important de définir plusieurs persona afin de pouvoir réfléchir sur les besoins de chaque type d’utilisateurs potentiels.

user story

L’user story est le parcours du persona, de ses différentes interactions avec le futur site web. Lorsque tu crées un user story, il faut se mettre à la place de nos utilisateurs, savoir quel parcours ils vont prendre, quelles directions et avec quels ressentis afin de pouvoir de repenser l'application correctement.

06

Pistes de solutions

Le travail a été complètement travaillé sur le player en lui-même. Les éventuels problèmes repérés lors de mon analyse ont été modifiés et… un nouveau bouton, une nouvelle sous-fonctionnalité !

Pas de grands changements dans cette première version. Les problèmes démasqués lors de l’analyse ont été résolus :

  • 1. Il est désormais possible de régler le son directement sur le player (comme sur Daylimotion par exemple).
  • 2. Les réglages de la vidéo sont désormais plus visibles et plus intuitifs. L’utilisateur saura où il faut aller pour faire les différents réglages, et ce directement.
  • 3. Dans l’indicatif de temps, YouTube proposait à gauche le temps écoulé et, à droite, le temps total de la vidéo. Désormais, à gauche se trouve toujours le temps déjà écoulé mais à droite se trouve maintenant le temps restant de la vidéo.
  • 4. L’icône information a été supprimée, celui-ci prenant une place plus grande que son utilité elle-même
  • NEW. La lecture en boucle a été rajoutée au player.

User testing

Lors de mon user testing, quelque chose m’a interpellé. Lorsque l'utilisateur se rend sur youtube, pour la plupart du temps cela est pour visionner une vidéo. Lorsqu’il est dessus, lorsqu’il utilise les sous-fonctionnalités de Youtube, sa main doit se déplacer, le player n’est pas dans la zone accessible directement par le pouce. Cela ne serait-il pas plus ergonomique que le player descende et que les vidéos « à suivre » soit remontées ? Lorsque tu regardes Youtube, la partie la plus accessible est ciblée sur les vidéos à suivre et non sur le cœur même de Youtube. J’ai donc voulu revoir cela en descendant le player pour que cette fois-ci il soit accessible.

versionfinale

version 2

Dans cette version finale tout a un peu changé de place. Le cœur même de Youtube, le player est désormais accessible directement par le pouce. Il se trouve dans la zone que l'utilisateur englobe avec son pouce lorsqu'il utilise son smatphone. Les vidéos à suivre sont quant à elles au-dessus du player. En dessous de ce même player l'utilisateur pourra liker, disliker, s'abonner, laisser un commentaire ou encore lire les commentaires. Et tout ça toujours dans la partie accessible. Les commentaires sont également « masqués », il faut vouloir les lire pour les voir. Ils n'envahissent pas l'écran comme ils le faisaient avant quand l'utilisateur voulait consulter la partie « à suivre » . Pourquoi soudainement un iPhone X ? Car cette version de youtube est innovante, comme le support sur lequel elle se trouve !

Conclusion

Ce travail m’aura appris une multitude de choses. Les choses parraissent souvent parfaite et très bien pensée en surface alors qu’une fois que l’on creuse, que l’on s’intéresse aux moindres petits détails nous découvrons des imperfections.

Ce travail m’a également ouvert les yeux sur la différence souvent beaucoup trop grande entre les différentes versions. Lorsque l’utilisateur se rend sur son ordinateur, il aura une multitude de fonctionnalités à exploré, beaucoup plus que sur son smartphone. Pourtant, à l’heure actuelle les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à utiliser leurs smartphones plutôt que leurs ordinateurs.

Les temps changent, et la technologie se doit de changer en même temps qu’elle, si pas plus vite encore.

Mon équipe

Billy Marcotty s’occupait de la fonctionnalité playlist.
Simon Haddad s’occupait de la fonctionnalité uploader une vidéo.
Romane Oreel.
Quant à moi, Pauline Gheur je m’occupais de la fonctionnalité regarder une vidéo.